Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
Ceux d’en-bas : Solidarité européenne avec les zapatistes
par Gloria MUÑOZ RAMIREZ

7 mai 2008

par torpedo

(JPEG) Une campagne de solidarité avec les zapatistes parcourt l’autre Europe.

Née d’en-bas, avec l’intérêt authentique d’accompagner et défendre l’autonomie des peuples indigènes zapatistes, et de dénoncer l’escalade de violence qui depuis le pouvoir se fabrique contre elle, la Campagne Européenne de Solidarité avec l’autonomie zapatiste et contre la guerre au Chiapas fait son chemin avec des actions concrètes en Grèce, dans l’État Espagnol, en France, Allemagne, Belgique, Danemark, Écosse, Norvège, Suède, Suisse et Turquie, entre autres pays.

Lesquels se préparent pour la prochaine Rencontre européenne de défense et dans la lutte avec les peuples zapatistes et l’autre campagne mexicaine, qui se déroulera les 9,10 et 11 mai à Athènes, capitale de la Grèce zapatiste et solidaire.

"Le mouvement zapatiste-souligne l’initiative-compte déjà 14 années de lutte publique et 24 années de vie. La répression et les agressions contre les communautés rebelles n’a jamais cessé, augmentant au cours de l’année écoulée au point de nous trouver face à un scénario au Chiapas extrêmement dangereux : les peuples zapatistes souffrent d’une forte, coordonnée, cruelle et criminelle charge du gouvernement mexicain : attaques, évacuations forcées, enlèvements, menaces, obstruction à la fonction des autorités et coopératives autonomes, destruction des écoles et hôpitaux autonomes, dépouillements "légaux" de terres, prisonniers et otages politiques, fabrication de délits et attaques de groupes paramilitaires..." Ceci est le scénario qui encadre les actions que les collectifs et organisations du vieux continent décidèrent d’entreprendre pour démontrer, une fois de plus, que les zapatistes ne sont pas seuls et continuent de représenter une alternative de lutte et d’organisation pour le monde entier (l’unique, pour beaucoup d’entre nous).

D’Italie a été lancé un manifeste conjoint qui avertit que le centre de l’offensive contre les communautés zapatistes "est la volonté d’attaquer ce que l’EZLN a construit depuis 1994 : la résistance transformée en pratique d’autonomie et de gouvernement". C’est ce qui est en jeu et c’est ce qui se défend.

Les initiatives de solidarité incluent une caravane européenne qui sera présente au Chiapas l’été prochain, en plus d’actions conjointes qui sont discutées par les participants, comme celles lancées par le Comité de Solidarité de Paris qui suggère de développer une "quinzaine zapatiste" avec des actions centrées sur le tourisme car, on le sait, il existe des mégas projets touristiques qui entendent se réaliser en terres zapatistes.

Source : jornada
traduction : Gérard Jugeant tlaxcala
Lu sur :
Altermonde sans frontière

torpedo