Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
Les grandes, les belles âmes par Andy Vérol

5 février 2008

par torpedo

(JPEG) Les grandes, les belles âmes, toute cette chienlit (ouais je cite l’un des plus gros cons de l’Histoire de la France-la-Connasse), je n’y crois pas. Pas vraiment. Y a bien l’abbé Pierre qui suffirait à l’échantillon « représentatif » des français interrogés à leur donner du cœur.

Parfois j’en bave avec ces sondages.

J’en bave comme tous ceux qui lisent les journaux, qui zyeutent la télé, qui écoutent la radio en se savonnant les guiboles ou en grillant une clope dans leur seul « espace de liberté » moderne, la bagnole... Je ne connais pas bien les résultats de ces sondages sur les « 100 célébrités préférées des français », mais j’ai en tête un palmarès brouillon qui ressemble, à s’y méprendre, aux distributions de médailles du régime soviétique. En vrac nous avons donc droit à un classement : Douillet pièces jaunes, l’abbé Caillou, Zinédine Coup d’boule, ... J’en bave, j’en chie. Je me dis, bon, c’est moi qui doit être complètement cinglé ou complètement con. Je me pose vraiment la question.

Tu as des instituts de sondages payés par on ne sait trop qui, pour nous faire la distribution de friandises...

Voilà, Françaises ! Français ! Vous aimez untel et unetelle... Ce sont vos héros ! Désormais, quand vous croiserez l’un d’entre eux, soyez admiratifs ! Il y en a un qui a explosé des jap’ sur des tatamis, un autre qui a lourdé des ritals à coups de tête, un suivant qui a fait un appel, en pleine hiver, même pas en pcv, pour qu’on mette les sans-abris dans des abris...

Ils ont tous ceci de spécifique qu’ils donnent un peu ou beaucoup d’eux-mêmes pour aider ceux qui ont des problèmes, sans pour autant remettre en cause le système qui a engendré ces problèmes.

A croire qu’on voudrait nous faire accepter la société consommation de crédits pour le « moins pire des systèmes économiques ». Je suis tellement naïf. Je vois le mal partout. Mon esprit est vraiment tordu.

Durant toute mon enfance, même s’il y avait encore de ces préhistoriques anticapitalistes hargneux, j’entendais sans cesse que l’économie de marché avait des vices, provoquait quelques catastrophes, mais ça n’était rien en comparaison des régimes dits d’économie planifiée, ou socialiste... Ainsi, le système dit capitaliste serait celui de la liberté (c’est pourquoi il y a surchauffe et quelques millions d’intérimaires et autres SDF gueulards) et serait cul et chemise avec la démocratie... La fameuse démocratie chinoise donc, ou la démocratie saoudienne encore, sont donc les bienvenus dans le concert des nations OMC... LA liberté. LA consommation. LA démocratie. L’économie de marché et maintenant, le développement DURABLE !

Pour te faire becqueter dans la main des puissants-plus-intelligents-que-toi, on te sert sur le plateau, les sondages, les palmarès, les classements. Je dois être un des rares à vouloir mettre Cioran, Michel le clochedu d’en bas de chez moi (pour qui je ne fais pas grand-chose), Artaud, Stirner, pas José Bové, Jérôme Kerviel, tous les « terroristes » en taule à Guantanamo, tous les « terroristes » enfermés dans les prisons russes, chinoises, tous les dangereux criminels mineurs incarcérés en France, etc. (Bon c’est pas trop des célébrités françaises, et c’est en vrac. Mais c’est un sondage effectué auprès d’un échantillon représentatif de « Vérol »).

Vos héros, puisqu’il en faut, bande de cons, sont des morts ou des sportifs ou des présentateurs de JT ou des chanteurs de variétoche !

Françaises ! Français ! Comment vous faire comprendre que vous faites partie d’une grande nation, un pays qui est au conseil de sécurité, qui a racheté Nissan, qui a envoyé la division Daguet, qui est l’ami inaliénable des Etats-Unis d’Amérique-Que-c’est-les-boss, qui a envoyé des millions d’entre vos ancêtres au casse-pipe pour permettre aux papy-boomers de s’en mettre plein la lampe, qui a construit des barres en béton toute autour des villes, qui a PPDA et Pernaud comme journalistes-vedettes, qui a élu un mec qui vend du nucléaire civil à tous les criminels de guerre, dictateurs et autres dirigeants chinetoques très au fait de ce qui se fait de plus romantique en Capitale des Gaules !

Je m’égare. T’as pas vu mon paquet d’clopes ? Putain, paraît que la rebellion, c’est lutter contre les lois anti-tabac et pour rehausser le pouvoir d’achat !

Je vaux pas mieux. Mais j’me sens mieux... Vieille chronique...

Andy Vérol

Source : A.V et Hirsute

torpedo