Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
La politique de Monsieur Sarkosy :
Deux enfants risquent le fichage génétique

5 mai 2007

par torpedo

(JPEG)

Deux frères de 9 et 11 ans, qui ont volé des jouets, risquent d’être inscrits au fichier des empreintes génétiques. Leurs parents s’y opposent.

Deux frères de 9 et 11 ans risquent d’être inscrits au fichier des empreintes génétiques pour avoir volé deux balles rebondissantes et deux tamagotschi dans un hypermarché du Nord, indique Le Parisien du samedi 5 mai. Le père des deux enfants a d’abord pensé que les gendarmes voulaient les impressionner, lorsqu’ils se sont présentés à leur domicile. "Ils venaient nous apporter une convocation pour vol dans la mesure où le magasin a porté plainte, a expliqué le père au Parisien. Ils ont expliqué à mon fils aîné qu’il serait photographié, qu’on lui prendrait ses empreintes digitales et aussi ses empreintes génétiques, ajoutant même que mon fils ne pourra pas forcément faire le métier qu’il veut plus tard car il sera fiché !"

Utilisation abusive

Le père, qui pensait que le fichage génétique ne s’adressait qu’ aux délinquant sexuels, et aux adultes, ne voulait pas croire que l’on conserverait des échantillons d’ADN de ses fils dans les fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).

Or, Le Parisien rappelle que la loi du 17 juin 1998 visait surtout à protéger les mineurs des agressions sexuelles.

Mais depuis 2003, son application s’est élargie à de nombreux crimes et petits délits. Le Parisien précise également que la loi ne prévoit pas d’âge minimum.

Le père a déjà affirmé au journal qu’il s’opposerait à tout prélèvement.

Pour Josiane Bigot, magistrat et président du Réseau pour l’accès au(x) droit(s) des enfants et des jeunes, "cette situation met en lumière les dérives possibles de l’utilisation abusive du fichage génétique"

source : nouvel observateur

torpedo