Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
José Bové : tous les citoyens doivent être égaux devant la loi

30 mars 2007

par torpedo







PARIS (AP) - Le candidat à la présidentielle José Bové a estimé jeudi qu’il n’y avait pas de différence entre les "citoyens" qui "doivent être égaux devant la loi" et le "président de la République", alors que le tribunal correctionnel de Villefranche-Lauragais (Haute-Garonne) a reporté au 2 octobre le procès des 39 faucheurs volontaires de Saint-Hilaire, parmi lesquels figure José Bové.

"Je n’ai jamais voulu instrumentaliser ni la justice, ni le fait de risquer d’aller en prison", a-t-il expliqué sur France-info. "Le tribunal et le parquet ont décidé de reporter, c’est leur choix. Moi, j’étais prêt à venir, donc j’assume mes actes comme je l’ai toujours fait".

"Je suis contre le fait qu’il y ait des différences. Tous les citoyens doivent être égaux devant la loi. Le fait qu’il y ait un statut spécial pour le président de la République, pour moi, est quelque chose de parfaitement inacceptable en démocratie", a conclu José Bové.

AP

torpedo