Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
Ne votez pas par défaut !

7 mars 2007

par Jean Jacques Rey

POTEMKINE !

(JPEG)

La nature de l’Homme n’y fait rien, surtout quand c’est pour se renier, le libéralisme est une idéologie primitive qui a triomphé d’idéaux pervertis. Il s’agit maintenant de dépasser ce blocage intellectuel qui nous a empuanti pendant deux siècles, il obère l’avenir des jeunes. Il menace la planète. Les jeunes gens doivent se déplacer en masse pour aller voter et en particulier, pour les prochaines élections en France. J’en appelle à eux pour renverser la tyrannie de concepts rétrogrades et utilitaristes. Ils en sont les premières victimes ;

surtout ne pas s’abstenir au premier tour...

Comme les vents, ils feront tourner la girouette du pouvoir qui les méconnaît tant. Ils souffrent, ils apprendront à se libérer, et en piégeant à leur propre jeu, les « dompteurs ou les entraîneuses » du politiquement correct qui les vissent au banc des remplaçants, au bon vouloir des sponsors ; ça, c’est mettre un bon coup de pied où je pense : un maître coup de pied, penalty, face au but, et ils en seront les arbitres !

Ensuite ne votez pas par défaut : cela évite de donner une légitimité à des escrocs (surtout avec les institutions de la Vème République Française !)

le vote n’a aucun sens s’il ne représente pas vos idées...

L’histoire n’est pas finie, les moussaillons, elle commence seulement depuis quelques milliers d’années !

Néanmoins il y a des croque morts à vite oublier, et l’humanité s’en trouvera ragaillardie.

C’est comme cela que je vois l’avenir, moi, sur mon bout de chemin ; heureusement d’ailleurs, parce que sinon, je n’aurais pas grand chose à dire, encore moins à espérer, comme certains qui défendent leur pré carré et ont vu bouger tout sans bouger, les bougres, en se prenant pour les défenseurs du Bien universel en prime !

Les jeunes ont un grand rôle à jouer pour ces futures élections en France ; parce que ce sont eux, sans doute, qui comprennent le mieux comment sera fait le monde demain...

L’abstention : ils font semblant de s’en préoccuper, mais ils s’en foutent, ils s’en frottent les mains, les politiques.

Tout ce qui les intéresse, c’est le pouvoir et ce qui va avec, qu’importe la manière ! ... Ensuite ils ont tôt fait de nous faire oublier que ce pouvoir n’est qu’une délégation temporaire ; et ; je ne trouve pas qu’ils se soient montrer dignes de l’exercer, ceux qui, ces dernières années, ont ruiné le modèle social français pour complaire aux lobbies du libéralisme !

J’appelle donc les jeunes à voter en masse au premier tour et, non pour un vote "utile", mais pour un véritable changement.

Non seulement, on leur vole leur avenir, mais en plus on veut les transformer en esclaves pour payer le confort des nantis, et certains de leurs aînés ont même l’impudence de trouver normal qu’ils en bavent à leur tour, et puis quoi encore ?

Poussez pas, birbes et rombières, si vous ne voulez pas qu’on vous jette aux orties comme vous en jetez d’autres à la rue ! J’entends trop souvent dans la bouche des juniors : tout est fermé, bloqué, on ne veut pas nous donner nos chance, etc.

Jeunes gens, il faut une levée en masse pour sauver la nation, et cette fois, d’abord pour vous-mêmes, au nez et à la barbe des exploiteurs !

Et dans cette aventure, vous n’êtes pas tout seuls, il y a quelques « blindés » qui roulent avec vous et ils n’ont pas peur du feu... Chut ! Ne le dites pas tout haut, mais pensez-le bien fort : ils ressemblent un peu à ceux qui, un jour, dans un fameux cuirassé, ont osé braver les impériaux qui les méprisaient. Il navigue toujours, ce bateau, je crois, dans l’esprit des hommes, depuis la nuit des temps, et heureusement... Depuis il est devenu un mythe, il a inspiré un film et une chanson, célèbres, qui émeuvent encore dans le monde entier : savez-vous, jeunes gens, que le POTEMKINE peut toujours être réarmé ? ...

Alors embarquez-vous, cela ne sera pas une partie de plaisir, mais vous aurez fière allure et vous pourrez toujours rendre les coups !

-  l’histoire

-  caractéristiques techniques

-  Le film

-  La chanson

Jean Jacques Rey