e-torpedo le webzine sans barbeles



Pour que fleurisse la vie

Catégorie société
Il y a (6) contribution(s).

(JPEG)

À tous les amoureux de la vie, de la paix, de la fraternité et de l’entente entre individus comme entre peuples. À tous ceux qui, depuis l’origine de la vie, ont tout sacrifié pour repousser toute violence ; aux combattants de la non-violence...

La violence, on la dit inexorable ...

Bien trop d’âmes disent, qu’elle est très légitime ; Qu’au cours de toutes crises, en tout humain elle prime... Depuis que l’homme existe, heureux ou malheureux, Par elle il subsiste, se croit fort valeureux... Comment s’imaginer vivre et mourir sans elle ? C’est assez pour penser lorsque l’on est rebelle, Que sans elle on n’est rien, qu’elle est notre nature, Que l’humain est un chien, rien d’autre que brisure...

Cela revient à dire aux enfants de tout temps, Que l’on soit plèbe ou sire, athée ou bien croyant, Qu’en dépit des douleurs, ou sous les coups de poings, Que pour son grand malheur, l’humain n’évolue point ! Vivre de violence est vivre sous des chaînes ; Comme entrer dans sa danse est se nourrir de haine. On la croit utile pour changer notre sort ; L’amour lui est futile ; elle n’aime que la mort... Il en est qui n’en vivent pas...

Ceux qui n’en vivent pas se font traiter de lâche : Mieux vaudrait le trépas, périr par coups de hache, Plutôt que d’être doux, d’aimer ses ennemis ; Ressembler à un fou, se prendre pour Gandhi... Ceux qui en font leur deuil, savent bien dans leur cœur, Que dame violence adore sang et mort ; Qu’elle est immense orgueil façonné par la peur ; Que loin d’être une chance, elle est un mauvais sort...

Mais par sa séduction, en dépit des traîtrises, Par foi ou par fonction, ceux qui se mobilisent, Se rêvent anoblis par toutes violences, Quitte à perdre la vie au nom de quelques outrances... Ceux qui n’en vivent pas ne sont jamais des lâches ; Ils savent au fond du cœur, qu’amour et violence, Font un mauvais repas qui empoisonne ou fâche. Violences et malheurs sont bien de même engeance... Il en est qui la combattent...

Depuis plus de cent ans, certains osent le dire : La violence est garce et fille dévoyée ; Un spectre aimant le sang, pareil à des vampires ; Loin d’être une farce, c’est le mal déployé... Ils ne sont pas nombreux, ceux qui, par humanisme, Sans regret ni manière, ont voulu s’en défaire. Ils l’ont jetée au feu, par foi et pragmatisme, Pour vaincre la misère et les lois mortifères...

Le temps n’est pas venu pour la voir rendre l’âme, Mais peu ou prou déjà, elle arrive au déclin... Menacée, reconnue, elle s’emporte et rame, Ne vient qu’à petits pas, refusant son destin. Gandhi et Mandela, le pasteur Luther King, Muller comme Bové, Tolstoï comme Thoreau, Sans aucun apparat, sont entrés dans le ring, Aimant l’humanité, tout comme son berceau...

Si nous aimons la vie, brisons la violence ! Et le respect d’autrui au cœur de l’existence, Doit toujours nous guider comme une ardente étoile, Pour toujours éclairer l’amour nu de tout voile...

-  source : Altermonde.le Village



Publié le 26 février 2006  par Jean Dornac


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Pour que fleurisse la vie
    27 février 2006, par Delcuse
    Une fois pour toute, il faut savoir que la violence n’est pas un concept. Parler de la violence en tant que tel, ça ne veut rien dire. C’est même ridicule. Supprimer la violence, c’est supprimer la vie, à moins de ne pas voir combien le monde naturel est violent. Un accouchement possède une certaine violence ; tuer un animal pour se nourrir, c’est violent. Arracher une plante, c’est violent. Discuter est violent, sauf chez les peureux, peut-être. L’acte sexuel est violent, sinon pourquoi donc on ne le donnerait pas à voir à tout le monde ? La vie, par sa nature même, par la mort qu’elle engendre, est violente. Alors, il est bon de cesser de baser le discours sur ce faux concept, à moins d’avoir à parler avec des poules mouillées, derrières lesquelles se cachent bien souvent des hypocrites...Supprimer tout ce que l’on ressent comme violent, et c’est la vie, dans sa totalité, qui est supprimée. A moins de circonscrire la violence à cet acte particulier du meurtre. Mais alors, utilisons le terme de meurtre, qui a l’avantage d’être plus précis, ou de viol, mais alors utilisons ce terme qui en précise l’acte, ou de mensonge, et donc, parlons de mensonges. De plus, toute révolte est violente. Que ce soit la révolte de l’enfant qui s’émancipe, comme de l’ouvrier en colère. Et quoi ? Croyez vous que la colère n’est pas légitime ? C’est que vous n’avez pas reçu assez de coups de pieds au cul. Définitivement, la violence n’est pas un sujet.
    • Pour que fleurisse la vie
      27 février 2006, par Jean Dornac

      Bonjour Delcuse,

      C’est votre droit de vouloir voir la violence en toute chose ; c’est votre droit de refuser la non-violence. Mais ce n’est pas votre droit de traiter "d’hypocrites" les gens qui se battent contre la violence. Il ne faut pas faire preuve d’ignorance... Bien sûr, c’est cohérent avec votre discours, mais rien ne progressera tant que trop d’humains ne parviendront pas à évoluer pour casser la fausse "légitimité" de la violence dans les rapports inter-humains.

      Pour bien comprendre ce que signifie la non-violence et donc la violence, relisez ou découvrez Gandhi, Luther King, ou ici, en France, Jean-Marie Muller.

      Je fais partie des gens qui croient en la capacité humaine de dépasser la vie basée uniquement sur les réactions instinctives, ces réactions qui se traduisent justement trop souvent pas la violence.

      Je fais partie des gens qui pensent que l’humain est trop beau, trop grand, pour accepter d’être et rester des brutes sans esprit ni volonté.

      Si l’humanité a encore un avenir, ce sera débarrassée de la violence mais certainement pas avec la violence.

      Pour ma part, je ne trouve aucune excuse à la violence humaine... quitte à passer pour radical.

      • Pour que fleurisse la vie
        28 février 2006, par Delcuse
        Une petite réponse, afin de soulever les ambiguités. Les manifestations de la vie peuvent être très violentes. Ce n’est pas un point de vue. Il suffit d’en faire l’observation. Il ne faut pas charger émotionnellement le rapport violent de la vie que nous pouvons constater. Et il ne faut pas confondre violence et destruction. Je ne refuse pas la non-violence. Ce n’est pas le sujet. Mais, si je devais prendre un exemple de non-violence, c’est plutôt chez May Picquerai et Louis Lecoin, que je le trouve. Ces anars ont prient des risques, parfois insensés, dans leur lutte contre l’armée. Leur non-violence n’était pas benoitement exempt de coup, d’ailleurs. Dans les manifs, la petite May n’y allait pas de main morte, je peux en témoigner. Je ne veux pas faire la confusion entre la violence et l’absence d’esprit et de volonté. Il ne me semble pas que Hitler, pour prendre un exemple à la mode actuellement, n’avait pas d’esprit et manquait de volonté. Je crains même que c’était plutôt l’inverse. Vous croyez en des concepts tel que Humain. Pas moi. C’est pourquoi je ne crois pas à cet autre concept, Violence. Pour reprendre mon exemple d’Hitler, lui aussi était un humain. Mais, voyez vous, je n’arrive pas à me reconnaitre dedans. Le rapport à la violence est un rapport de circonstance, pas un concept dont on peut se débarrasser. Les relations entres les gens ne sont pas fondées sur la violence, mais sur l’esclavage, l’exploitation, la soumission, la pacification. Tout cela contient une dose de violence. Mais cette violence n’est pas la cause de l’esclavage, ou de la pacification. Vous dites que l’Humain est beau, grand, etc... Lequel ? Sans aucun doute, en son temps, Hitler devait être grand, beau, etc... Et alors ? Ca change rien quant à la peur qu’il pourrait m’inspirer. Il y a des individus beau et d’autre affreux, voilà tout. L’être humain, c’est plutôt varié comme espèce. Vous remettez le rapport à la violence, à un rapport instinctif. Mais, l’armée, qui peux provoquer d’énorme déflagration d’une violence inouie, n’est pas basée sur des réactions instinctives, mais très exactement l’inverse. Quant à l’avenir de l’humanité, je crois bien que personne vas nous demander notre avis sur cette question. Quant à savoir de quoi il sera fait... Je ne suis pas devin. Mais déjà, essayer d’exister maintenant, c’est pas si évident. Car, pour moi, le problème n’est pas tant de savoir de quoi l’avenir sera fait, que d’essayer de vivre maintenant. Et contrairement à l’apparence, rien n’est moins assuré. Enfin, sachez qu’il n’est pas nécessaire de recevoir des coups pour ressentir la vie comme une grande violence. A moins que vous ne concevez pas la vie misérable comme violente. Moi, si !
      • e-torpedo-le webzine sans barbel s - Forum
        21 juillet 2014, par stehandcock

        Fxpro proposition rare gamme outils apres en tenant aide pour trader sur les devises, ce dont inclut les moyens les davantage avances de trading de industrie aupres les CFD sur Forex, contrats a denouement, actions apres metaux precieux

        Neanmoins la psychologie, ca echange accompli le temps. alors en combinant strategie alors algorithmes vous-meme enlevez la psychologie en tenant l_equation. Celui-ci existera bien plus profitable en revanche le client. Le probleme est qui de petits clients essayent d_etre en compagnie de bons traders, mais a parti en meme temps que toutes les inusitee lequel tombent quotidiennement apres en compagnie de accomplis les mouvements sur le marche prouves sentence trader forex (http://www.forexbot.org/), ils peuvent galvauder facilement beaucoup argent. Nous travaillons dur pres empecher cela pour dont nos clients fassent plus en compagnie de profits. a partir de ces une paire de dernieres annees, le marche est considerablement democratise apres est en croissance constante grace a cette globalisation avec nouvelle. Celui marche qui etait tres professionnel devient accessible a termines. Insolite pour les medias

  • Pour que fleurisse la vie
    26 septembre 2016, par Fredella
    This is the right blog for anyone who wants to find out about this topic. You realize so much its almost hard to argue with you (not that I actually would want...HaHa). You definitely put a new spin on a topic thats been written about for years. Great stuff, just great ! Website Information Visit
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin