e-torpedo le webzine sans barbeles



Que le cri détaché de ta colère poème de Mathieu Blais

Catégorie free littérature
Il y a (0) contribution(s).

(JPEG)

Tu as dit Ils n’ont que la peau Sous leurs uniformes Ils n’ont que la peau Et ils jaillissent Dans le demi-jour Tatoués jusqu’aux yeux Les coeurs fondus au bout des lances Et les poings comme des masses Ils n’ont que la peau Comme nous Et bientôt Ils oublieront la parole Les chants Oublieront l’étreinte Des corps La chaleur des nuits La violence du dénuement...

Tu as dit Nous ne referons plus l’erreur Nous ne placerons plus les corps en avant Contre leurs gueules ouvertes et leurs matraques Nous ne dresserons plus de murs ni de barrières Nous ne planterons plus de mines Ne lancerons plus de bombes Nous résisterons avec nos chants Nos barricades de rires et d’étreintes Et sur la Causapscal Jusqu’à la Baie d’Hanoi La neige glissera de nouveau Et ton sexe immense Roulera encore en moi Contre la glèbe Jusqu’à eux

Mathieu Blais
Trois-Pistoles Québec

LA POÉSIE EST UNE ARME



Publié le 12 février 2007  par nul


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin